Entretien avec Steve Bannon : « Soros est l’ennemi de tous les nationalismes »

Je traduis et publie sur notre site l’entretien exclusif accordé par Steve Bannon à Gianluca Savoini lors de sa récente tournée européenne à la rencontre des mouvements populistes européens. Journaliste et conseiller politique de Matteo Salvini, Gianluca Savoini est un cadre de la Lega expérimenté. Il dirige l’association Lombardie-Russie, association très impliquée dans le rapprochement entre la Lega et la Russie. Il était par ailleurs présent au forum eurasiste deChișinău

Cet entretien me semble important par les perspectives politiques qu’il soulève. Steve Bannon y aborde par ailleurs de nombreux thèmes développés dans mon étude sur la société ouverte à paraître prochainement, tels que la planification mondiale en matière de légalisation des stupéfiants ou encore le rôle clef joué par l’Ecole de Francfort et le marxisme culturel dans la subversion métapolitique de l’Occident. Aussi ai-je augmenté cet entretien de quelques questions en direction de Gianluca Savoini en conclusion. 

Pierre-Antoine Plaquevent – auteur de « George Soros et la société ouverte, métapolitique du globalisme » aux éditions « le retour aux sources »

Gianluca Savoini : Le Conseil européen des 28 et 29 juin derniers a encore exacerbé les tensions internes au sein de l’UE. La chancelière Merkel voit son énorme pouvoir décroître alors qu’en Italie, nous avons pour la première fois un gouvernement «populiste». La ligne politique de ce gouvernement peut-elle changer l’histoire européenne ?

Steve Bannon : Le début de la fin du règne de Merkel en Europe est maintenant proche, je crois aussi que la fin de son règne en Allemagne est déjà arrivé. La chancelière est en guerre avec son propre parti, elle souffre d’une hémorragie de votes vers l’AFD – Alternative für Deutschland – et n’a pas été en mesure d’obtenir un véritable accord lors des réunions de l’UE la semaine dernière. En réalité, son problème le plus sérieux est son partenaire de coalition (la CSU bavarois) avec des gens comme Horst Seehofer, le ministre allemand de l’Intérieur, qui s’organisent contre elle. Elle devrait être le chef et donner la ligne du parti. Au lieu de cela, sa politique d’immigration est totalement sans règles. Il est clair que seuls ceux qui agissent commandent réellement en Europe. Comme Salvini en Italie, Orban en Hongrie, ou encore les dirigeants de l’ensemble du groupe Visegrad et des gens comme Seehofer en Allemagne.

Cela va-t-il aussi éroder l’axe entre l’Allemagne et la France ?

Lire la suite de « Entretien avec Steve Bannon : « Soros est l’ennemi de tous les nationalismes » »

Soros a vraiment la volonté de créer une forme d’humanité unique qui n’aurait plus de frontières

Décryptage. Les plans des réseaux Soros au grand jour. Kernews reçoit Pierre-Antoine Plaquevent.

Le journaliste Pierre-Antoine Plaquevent vient de publier la première enquête sur l’influence idéologique des réseaux Soros. Jusqu’à présent, de nombreux ouvrages sont sortis sur la fortune de George Soros, sur la manière dont il a bâti son empire financier et sur ses attaques contre les monnaies. Cette fois-ci, l’auteur analyse l’influence des réseaux de l’Open Society Foundations pour déstabiliser des États, mais aussi sur l’action de ces réseaux en faveur de l’immigration, de la dépénalisation des stupéfiants et de la promotion des nouvelles normes sociétales. L’auteur démontre que George Soros souhaite l’avènement d’un nouvel ordre politique mondial fondé sur la notion de société ouverte et la fin des États nations.

Lire la suite de « Soros a vraiment la volonté de créer une forme d’humanité unique qui n’aurait plus de frontières »

Histoire et généalogie des réseaux Soros

L’auteur nous propose une radiographie détaillée de la méthodologie Soros et de ses divers champs d’action partout dans le monde. Au travers d’exemples très documentés, cette étude expose au grand jour les rouages internes des réseaux Soros. Une entreprise de décomposition des nations dotée d’une puissance et de moyens inédits dans l’Histoire.

Pierre-Antoine Plaquevent présente son livre, « SOROS et la société ouverte : Métapolitique du globalisme »

Ce livre politique a une spécificité : il ne s’agit ni d’un essai, ni d’un pamphlet mais d’un travail d’enquête et d’analyse qui vise à déconstruire la déconstruction dans son ensemble.

Vous y trouverez ainsi exposé, en plus de la biographie et de l’idéologie de George Soros, l’ensemble de l’action des ONG de la « société ouverte ». Une action qui se déploie dans les domaines de l’immigration de masse, de la dépénalisation de l’usage des drogues, des nouvelles normes sociétales, de l’influence médiatique ou des changements de régimes politiques.

Lire la suite de « Pierre-Antoine Plaquevent présente son livre, « SOROS et la société ouverte : Métapolitique du globalisme » »

Conférence : La société ouverte contre l’Europe et la Moldavie | Par Pierre-Antoine Plaquevent

Voici la vidéo et la version écrite d’une conférence donnée au cours du colloque : « L’Europe, une civilisation politique ? La politique pour éviter la guerre ». Colloque organisé par les éditions « BIOS » en partenariat avec les éditions « Le retour aux sources » en mars 2018. J’y intervenais aux côtés de Robert Steuckers, Tomislav Sunic, Alessandro Sansoni et Laurent Hocq. ERTV couvrait l’événement. 


Au cours de cette conférence j’ai rappelé l’importance (déjà évoquée début 2018) des rencontres non-alignées de Chișinău ainsi que la place de la Moldavie dans le contexte géopolitique actuel. J’ai ensuite développé les différentes technologies politiques employées afin de déstabiliser puis de recomposer les équilibres des régions convoitées par le globalisme. En fin de conférence j’ai évoqué quelques pistes qui pourraient nous permettre de concevoir nos propres outils de cyberpolitique ; ceci afin de contrer l’ingénierie métapolitique qui est employée contre les populations par les forces de la société ouverte. 

Je profite de l’occasion pour signaler à nos lecteurs, la parution d’un livre sur ces thématiques aux éditions du Retour aux sources. Il s’agit d’une étude approfondie que j’ai réalisée durant les derniers mois sur la méthodologie et l’idéologie des réseaux Soros et plus largement sur la notion de « société ouverte ». La société ouverte comme projet métapolitique de transformation et d’ingénierie social furtif ; un projet qui se rattache à un courant d’idées et de pratiques politiques qui modèlent et traversent toute l’histoire contemporaine. Ce premier livre politique se veut à la fois un travail d’investigation autant qu’un exposé de la philosophie politique du globalisme. 

– Pierre-Antoine Plaquevent.

Lire la suite de « Conférence : La société ouverte contre l’Europe et la Moldavie | Par Pierre-Antoine Plaquevent »