Quels liens unissent Sébastien Kurz et les réseaux Soros ? | Par Pierre-Antoine Plaquevent

En novembre 2017, le site Geopolitica.ru publiait une enquête inédite sur les liens existants entre l’ECFR – European Council on Foreign Relations et l’Open Society Foundations de George Soros. Le chancelier autrichien Sebastian Kurz étant membre de l’ECFR, il est nécessaire de se pencher sur l’action d’influence que joue l’ECFR auprès de l’Union-Européenne, notamment en ce qui concerne la question migratoire.

Un dossier réalisé par Pierre-Antoine Plaquevent, journaliste indépendant et auteur des éditions Le retour aux sources (voir en fin d’article). ndlr

Les dernières élections législatives autrichiennes, ont vu la victoire du Parti Populaire Autrichien (ÖVP) avec un peu plus de 31 % des voix devançant ainsi le Parti Social-Démocrate (SPÖ), et le Parti de la Liberté (FPÖ), la formation populiste menée par Heinz-Christian Strache.

Une alliance historique avec la droite nationale autrichienne se profilant à l’horizon : le jeune leader de l’ÖVP, Sebastian Kurz, travaillant actuellement à la création d’une coalition de gouvernement avec le FPÖ. Agé d’à peine 31 ans, le prochain chancelier autrichien a mené tambour battant une campagne axée sur la thématique de l’immigration et de la sécurité. Réussissant ainsi à mobiliser l’électorat de droite dans un contexte européen marqué par la crise migratoire et préparant le terrain pour une alliance stratégique entre conservateurs et populistes.

Une victoire saluée par l’ensemble des forces conservatrices et souverainistes en Europe. Forces qui voient dans cette victoire un rejet par l’Autriche des politiques migratoires catastrophiques menées jusqu’ici par l’Union Européenne. Les analystes de la droite conservatrice française, tel Eric Zemmour1, se félicitant d’une prochaine alliance entre libéraux et conservateurs autrichiens. Alliance illustrant selon eux la formule électorale gagnante que représenterait une « union des droites » contre l’immigration.

Pourtant, certaines informations disponibles sur le jeune leader libéral-conservateur projettent déjà quelques ombres sur le tableau idyllique qu’en dressent la droite conservatrice et les partisans d’une union entre droite libérale et nationaux-populistes.

Lire la suite de « Quels liens unissent Sébastien Kurz et les réseaux Soros ? | Par Pierre-Antoine Plaquevent »

Entretien avec Steve Bannon : « Soros est l’ennemi de tous les nationalismes »

Je traduis et publie sur notre site l’entretien exclusif accordé par Steve Bannon à Gianluca Savoini lors de sa récente tournée européenne à la rencontre des mouvements populistes européens. Journaliste et conseiller politique de Matteo Salvini, Gianluca Savoini est un cadre de la Lega expérimenté. Il dirige l’association Lombardie-Russie, association très impliquée dans le rapprochement entre la Lega et la Russie. Il était par ailleurs présent au forum eurasiste deChișinău

Cet entretien me semble important par les perspectives politiques qu’il soulève. Steve Bannon y aborde par ailleurs de nombreux thèmes développés dans mon étude sur la société ouverte à paraître prochainement, tels que la planification mondiale en matière de légalisation des stupéfiants ou encore le rôle clef joué par l’Ecole de Francfort et le marxisme culturel dans la subversion métapolitique de l’Occident. Aussi ai-je augmenté cet entretien de quelques questions en direction de Gianluca Savoini en conclusion. 

Pierre-Antoine Plaquevent – auteur de « George Soros et la société ouverte, métapolitique du globalisme » aux éditions « le retour aux sources »

Gianluca Savoini : Le Conseil européen des 28 et 29 juin derniers a encore exacerbé les tensions internes au sein de l’UE. La chancelière Merkel voit son énorme pouvoir décroître alors qu’en Italie, nous avons pour la première fois un gouvernement «populiste». La ligne politique de ce gouvernement peut-elle changer l’histoire européenne ?

Steve Bannon : Le début de la fin du règne de Merkel en Europe est maintenant proche, je crois aussi que la fin de son règne en Allemagne est déjà arrivé. La chancelière est en guerre avec son propre parti, elle souffre d’une hémorragie de votes vers l’AFD – Alternative für Deutschland – et n’a pas été en mesure d’obtenir un véritable accord lors des réunions de l’UE la semaine dernière. En réalité, son problème le plus sérieux est son partenaire de coalition (la CSU bavarois) avec des gens comme Horst Seehofer, le ministre allemand de l’Intérieur, qui s’organisent contre elle. Elle devrait être le chef et donner la ligne du parti. Au lieu de cela, sa politique d’immigration est totalement sans règles. Il est clair que seuls ceux qui agissent commandent réellement en Europe. Comme Salvini en Italie, Orban en Hongrie, ou encore les dirigeants de l’ensemble du groupe Visegrad et des gens comme Seehofer en Allemagne.

Cela va-t-il aussi éroder l’axe entre l’Allemagne et la France ?

Lire la suite de « Entretien avec Steve Bannon : « Soros est l’ennemi de tous les nationalismes » »

Soros a vraiment la volonté de créer une forme d’humanité unique qui n’aurait plus de frontières

Décryptage. Les plans des réseaux Soros au grand jour. Kernews reçoit Pierre-Antoine Plaquevent.

Le journaliste Pierre-Antoine Plaquevent vient de publier la première enquête sur l’influence idéologique des réseaux Soros. Jusqu’à présent, de nombreux ouvrages sont sortis sur la fortune de George Soros, sur la manière dont il a bâti son empire financier et sur ses attaques contre les monnaies. Cette fois-ci, l’auteur analyse l’influence des réseaux de l’Open Society Foundations pour déstabiliser des États, mais aussi sur l’action de ces réseaux en faveur de l’immigration, de la dépénalisation des stupéfiants et de la promotion des nouvelles normes sociétales. L’auteur démontre que George Soros souhaite l’avènement d’un nouvel ordre politique mondial fondé sur la notion de société ouverte et la fin des États nations.

Lire la suite de « Soros a vraiment la volonté de créer une forme d’humanité unique qui n’aurait plus de frontières »

Histoire et généalogie des réseaux Soros

L’auteur nous propose une radiographie détaillée de la méthodologie Soros et de ses divers champs d’action partout dans le monde. Au travers d’exemples très documentés, cette étude expose au grand jour les rouages internes des réseaux Soros. Une entreprise de décomposition des nations dotée d’une puissance et de moyens inédits dans l’Histoire.